• Le phare de Biarritz : Fort comme un roc

    Le phare de Biarritz se dresse sur le sommet de la falaise de la pointe St-Martin qui semble s' avancer dans la mer. Ce site est une frontière naturelle qui sépare  les rives sablonneuses des Landes et les rives rocheuses du Pays Basque.  Du haut de ses 44 m la tour blanche se situe au sud de l' embouchure de L' Adour.

    Jean  Ferrat
    "" Raconte-moi..la mer  "

    Biarritz

     

     

     


     

     

    Biarritz

     Le phare autrefois

    Biarritz

    Autrefois, de grands feux étaient allumés sur les falaises. Ensuite des tours furent construites, sortes de cheminées dans lesquelles étaient allumés des feux dégageant d' épaisses fumées que les marins apercevaient du large.
    La tour de la Haille constuite sur le plateau de l' Atalaye, fut détruite par les allemands en 1943. La tour de la Humade, à la pointe du Hart fut démolie en 1863. une lanterne fut placée au sommet d' une deuxième tour du château fort. Elle servit de phare jusqu' en 1834.

    Biarritz


    Des fondations à même la roche
    d' allure moins architecturale que celui de Cordouan, le phare de Biarritz n' en est pas moins un des plus remarquables du littoral français.Sa construction fut amorcée en 1830 et ne s' acheva qu' en 1834.


    Biarritz


    Il se compose d' une tour cylindrique et d' un soubassement octogonal; sa structure est faite de pierres taillées.

    Biarritz


    Ses fondations s' appuient en pleine roche à l' extrémité ouest de la pointe St-Martin, une presqu'ile étroite.


    Biarritz


    Le souci majeur, à l' époque fut d' appuyer les fondations du phare sur le rocher qui se trouvait à 5 m de profondeur


    Biarritz


    A l' origine , le phare de Biarritz était à feu tournant avec appareil lenticulaire de premier ordre. Cet appareil fut remplacé en 1861 par une lanterne à éclats alternatifs blancs et rouges se succédant toutes les 20 secondes.

    Biarritz

     La lanterne dioptique fut munie de l' une des premières lentilles de verre à anneaux concentriques élaborées par Augustin Fresnel.
    Aujourd' hui, ses feux, à éclats blancs balaient inlassablement l' horizon et signalent aux marins et aux plaisanciers les dangers de la tumultueuse embouchure de l' Adour.


    Biarritz


    Les 248 marches permettent d' accéder à la plate-forme supérieure où une splendide vue sur le littoral, les arrière-pays landais et basques, jusqu'aux Pyrénées attendent les visiteurs.
    L' esplanade offre de belles balades, à tavers ses jardins.


    Biarritz


    Biarritz


    Biarritz


    Le phare éclairé

    Biarritz


    L' allée des tamaris


    Biarritz


    documentation:
    l'internaute.com 
     

     

    « Le sentier, 2 ème partie : Socoa : HendayeLes rochers »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    Fanfaan
    Mercredi 19 Octobre 2011 à 18:26

    J'ai l'immense privilège de vivre dans l'ancienne maison des gardiens du phare, et chaque jour je me remplie de ces magnifiques images..... Superbes photos !!!!!

    6
    Dimanche 1er Mai 2011 à 17:29

     

    je trouve la nocturne vraiment magnifique , bravo

    5
    Samedi 15 Janvier 2011 à 08:07

    Magnifique ce phare! Je l'ai vu l'année dernière et je l'ai mis en photos sur mon blog! Ces photos là sont belles aussi!!!!

    4
    vvall
    Lundi 22 Février 2010 à 18:08
    Coucou , je découvre avec plaisir ce nouveau blog et je te félicite , il est très beau et je ne parle pas des photos! c'est magnifique !

    bravo maman !
    3
    Mardi 16 Février 2010 à 18:07
    Zip de Zoup
    Tu as donc  créé un nouveau blog .
    C'est une jolie présentation 
    Y as-t-il une différence notable par rapport à OB ?
    Tu me diras.
    Je t'embrasse
    Marine 
    2
    2ème essai de coule
    Mardi 16 Février 2010 à 11:48

    Un bonjour de Nantes


    Je suis venue ici directement par champetre c’est bien commode !


    Très instructifs vos commentaires, et vos photos nous montrent bien ce phare si élancé !


    Je pense n’avoir jamais vu les détails de l’habitacle de la lanterne avec son joli dôme ouvragé. Tout au moins, je ne m’en souvenais plus !


    Comment avez-vous pris ce gros-plan ?


    Qu’allez-vous mettre en fond sonore pour ce phare ? En Bretagne le bruit des vagues, le cri des mouettes et la voix lugubre de la balise au large. Mais ici je ne sais pas ! Tout est tellement joyeux, plein de soleil, qu’on ne pense pas aux naufrages, à la tempête et aux pauvres marins perdus au large.


    Comment est votre « climat » aujourd’hui ? Ici du soleil, mais encore très froid, -4° ce matin.


    A bientôt Jacqueline, je vous embrasse et j’envoie de bonnes caresses à Ricky


    Florence

    1
    Florence de Nantes
    Mardi 16 Février 2010 à 11:40

    Un bonjour de Nantes


    Je suis venue ici directement par champetre c’est bien commode !


    Très instructifs vos commentaires, et vos photos nous montrent bien ce phare si élancé !


    Je pense n’avoir jamais vu les détails de l’habitacle de la lanterne avec son joli dôme ouvragé. Tout au moins, je ne m’en souvenais plus !


    Comment avez-vous pris ce gros-plan ?


    Qu’allez-vous mettre en fond sonore pour ce phare ? En Bretagne le bruit des vagues, le cri des mouettes et la voix lugubre de la balise au large. Mais ici je ne sais pas ! Tout est tellement joyeux, plein de soleil, qu’on ne pense pas aux naufrages, à la tempête et aux pauvres marins perdus au large.


    Comment est votre « climat » aujourd’hui ? Ici du soleil, mais encore très froid, -4° ce matin.


    A bientôt Jacqueline, je vous embrasse et j’envoie de bonnes caresses à Ricky


    Florence

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :