• Le port des pêcheurs


    Le choeur " Argileak "

     

     

     

     

    " Itxasoa Lano "

     

     

     

    A l' origine, le port était situé à l' emplacement de la plage du " Port Vieux ", il était appelé " Port dou Hart "

     

     

    Biarritz

     

    L' activité était modeste, et le village était habité que par quelques familles de pêcheurs et d' agriculteurs. Les barques étaient tirées sur la plage, les baleines y étaient préparées et dépecées.

     

    Le port  d' autrefois

     

    Biarritz

    Le port actuel date de 1780. Il n' avait alors qu' une seule cale pavée, sur laquelle, les embarcations étaient hissées à l' aide d'un cabestan en bois.

     

     

    Biarritz

    La première digue de 7 mètres de long fut construite en 1837, une seconde de 30 mètres le fut en 1858

     

     

    Biarritz

    La digue de " Gamaritz " qui abrite le chenal d' accès fut réalisé en 1881. Autrefois, le troisième bassin était clos par une porte pivotante. ( fermée à marée haute )

     

     

    Biarritz

    Quelques bateaux à quai

     

     

    Biarritz

    les bassins du port

     

     

    Biarritz

    Biarritz

    Vue générale, à l' extrème gauche, l' entrée au port, avec la falaise de l' atalaye en surplomb

     

     

    Biarritz

    Biarritz

    Les cabanons plutôt pittoresques,  baptisés " crampottes " sont la propriété de la commune. Elles sont attribuées aux propriétaires des bateaux qui mouillent dans les bassins.

     

     

    Biarritz

    Elles abritent des petits commerces d ' artisanat, des restaurants, et une école de plongée

     

     

    Biarritz

    Le port a été proclamé " Commune libre " en 1961. Son maire est élu à vie. Les rues et les placettes ont été rebaptisées par la nouvelle autorité.

     

     

    Biarritz

    L' ancre du " Padosa ", renflouée en 1978, est adossée à une cabane. A côté une céramique représente les armes de la ville, un médaillon évoque le souvenir du sous-marin Junon

     

     

    Biarritz

    Un peu plus loin, un joli lavoir est décoré d' une ancre en cailloux

     

     

    Biarritz

    Tout nous rappelle que l' histoire de Biarritz, fourmille d' anecdotes de marins.

     

    La très belle église Sainte-Eugénie, veille sur ce lieu atypique et sur l' océan.

     

    Biarritz

     

    Un rendez-vous branché de la ville, le restaurant chez

    " Albert "

     

    Biarritz


     

     


     

     

     

     

     

    « Les rochersBidart »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    mgisVKIMBIKhCuBijKz
    Dimanche 10 Juillet 2011 à 20:40
    I love reading these atrilces because they’re short but informative.
    3
    Mercredi 24 Mars 2010 à 16:45
    Merci pour votre blog .A bientôt Odile
    2
    Dimanche 21 Février 2010 à 13:06
    que ce nouveau blog est beau ! il sent la violette !
    merci pour cette agréable promenade dans ton beau pays
    bisous et bon dimanche
    1
    Florence de Nantes
    Vendredi 19 Février 2010 à 13:09

    Un bonjour de Nantes où le soleil brille !


    Que d’heureux souvenirs pour moi !!! Ce coin de Biarritz était « mon quartier général » des heures de repas. J’aimais la cuisine simple et délicieuse d’un petit établissement que je crois voir (photo 11) . Tout  semble identique à ce que j’ai connu !


    Les photos sont bonnes et les prises de vues bien choisies. J’apprécie beaucoup les explications historiques et les légendes des photos.


    Je trouve particulièrement bien de finir par l’église Sainte Eugénie qui domine le tout.


     


    Maintenant, je ne peux pas en même temps : écouter la chanson, lire les textes et regarder les images. Lorsque l’accompagnement n’est que musical (ou chants en Basque)je n’ai pas de problèmes, mais les paroles que je comprends me gênent pour lire.


    Un autre point, la chanson de Hugues Auffray bien en rapport avec le thème du port et de la pêche, a une musique trop Bretonne pour le Pays Basque. Pour moi, il n’y a pas mieux que les chants Basques (qui sont si beaux) pour servir de toile de fond sonore au Pays Basque ! Mais ce n’est pas une critique, loin de là, ce n’est que mon goût personnel !


    A bientôt Jacqueline, je vous embrasse et j’envoie des caresses à Ricky


    Florence


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :