• Les rochers

     

    " Choeur Oldarra "

     

     

    " Lau Lagun "

    <<<<<<<<<<

    Façonnée et creusée par les éléments, la Roche plate fait

    face au complexe du "Miramar"

     

    Biarritz

    Le 20 novembre 1996, à la suite d' une forte tempête, le chalutier-usine ukrainien, le " Frans Hals ", destiné à la feraille, dérive et vient s' échouer sur la plage du Miramar, sans se fracasser sur les rochers.

     

     

    Biarritz

    Le rendez-vous des mouettes

     

    Biarritz 

    Le rocher dit du " Basta " sépare la grande plage, du port des pêcheurs

     

    Biarritz

    Côté port des pêcheurs

     

    Biarritz

    La falaise de  l' Atalaye, surplombe le port, elle servait autrefois de poste d' observation aux guetteurs, pour l' approche des baleines.

     

     

    Biarritz

    Les rochers, la grande plage, le phare

     

     

    Biarritz

    Le rocher de la Vierge est un gros rocher qui fut percé à l' initiative de Napoléon III. En effet, celui-ci souhaitait que le rocher serve de port de refuge. Il était également apprécié par les baleiniers qui guettaient l' arrivée des cétacées.

     

     

    Biarritz

    Autrefois relié à la terre par un pont de bois, on y accède aujourd' hui par une passerelle métallique dessinée par Gustave Eiffel. 

     

    Biarritz

    La légende raconte que des marins voulant rentrer au port, aurait du lutter pendant des heures contre les flots lors d' une forte tempête. Là, un rai de lumière les aurait attirés et sauvés miraculeusement. Ils y auraient alors fait poser une statue de la Vierge pour la remercier de les avoir guidés jusque sur la terre ferme.

    Quoiqu' il en soit, du haut de ce rocher, on peut admirer toute la côte. C 'est peut-être pour cette raison, d' aillleurs, qu'il est devenu un véritable emblème de Biarritz.

     

    Biarritz

    Biarritz

    Sur l' esplanade, quelques beaux rochers sculptés par l' océan

     

     

    Biarritz

    Biarritz

    Biarritz

     

     

    Biarritz

    Autre curiosité de la cité, la célèbre Villa Belsa (1880/1885) est située en face du trou du Diable, entre la côte des basques et le port Vieux. Sa situation insolite sur le rocher du "Cachaous ", son nom de " belza " ( signifiant noir, en basque) en ont fait pendant des décennies l' antre du mystère, alimentant les légendes les plus folles de sorcellerie et de revenants.

     

     

    Biarritz

    Biarritz

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Le phare de Biarritz : Fort comme un rocLe port des pêcheurs »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    4
    Sly
    Mardi 23 Mai à 00:01

    Bonjour,

    S'il vous plait, pitié, votre site est sympa mais changez la couleur, c'est illisible... Il ne faut pas être spécialiste en site web pour s'en rendre compte.
    Sinon, bonne continuation ;)

    3
    Dimanche 10 Novembre 2013 à 09:14

    Bonjour Océane
    Une très jolie balade
    que j'aimerais bien faire un jour !
    Bonne santé à toi !
    Flaneur

    2
    Florence de Nantes
    Mercredi 24 Février 2010 à 12:00

    Je suis toujours aussi enchantée de ma balade à vos côtés !


    Ricky tire un peu sur sa laisse, je ne marche pas assez vite pour lui !


    A bientôt !


    Florence qui espère que vous allez bien tous les deux

    1
    Florence de Nantes
    Mercredi 17 Février 2010 à 15:14

    Je viens de chez champetre, donc rebonjour à vous.
    Je ne connaissais pas le nom du rocher du Basta ! Je vais grâce à vous, pouvoir nommer mon aquarelle qui le représente, car il me semble que c’est bien lui ! J’étais du même côté (1ère photo) J’étais tout près pour le peindre, la marrée était basse … et il y a 30 ans de cela !


    Ils sont spectaculaires tous ces rochers de Biarritz , on ne s'en lasse pas. Très bien la villa et son histoire ! vos photos sont vraiment bien prises et vos commentaires très bons.


    Mais je n’aime pas du tout la chanson de Nougarro, bien qu’il parle du 1a roche plate. Mais mon goût n’importe pas ! comme on peut couper le fond sonore, c’est bien facile de se régaler simplement avec la vue.


    Je ne vous rencontre plus chez notre si sympathique Petit Belge ? Les images du carnaval et ses commentaires étaient très bien.


    Je vous quitte, c’est assez pour mes muscles.


    Bon après midi à vous et à Ricky !


    Florence 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :