• Aux portes de Bayonne,

    voici le village de Mouguerre riverain de l' Adour rive gauche. Cette commune fait partie de la province du Labourd. 

     

    La Mairie

    Le château d' Aguerria

    Cette maison noble construite avant le XVI ème siècle était de la famille de petite noblesse d' Aguerre dont elle tire son nom. En 1758 il fut agrandi et ennobli par lajout à la construction ancienne de trois tours carrées à toit pyramidal toujours visibles. Aguerri fut successivement la propriété des Daguerre et de leurs héritiers, puis vendue  aux moines bénédictins pour fonder un orphelinat-école d' agriculture. Au début du XIX ème le consul du Mexique le rachetant et relança l' école. Celle-ci confiée aux Frères maristes fonctionna jusqu' en 1957. Le château administré par une association religieuse restera inoccupée jusqu' en 2004 ou il fut racheté par la commune qui y installa l' hôtel de ville en 2007

     

    La mairie

     

    La croix de Mouguerre 

    Ce promontoire 

    désert de végétation et d' aspect sauvage était appelé autrefois, selon la tradition orale, AKELARRE, mot basque signifiant 

    "lande du sabbat". après qu' au XVII ème siècle une traque acharnée fut menée contre les sorcières ou prétendues  telles. L' église voulut que l' on changeat cette appellation de sinistre mémoire. Depuis ce lieu est appelé  AZERILARRE qui signifie 

    "landes des renards"

    Aujourd' hui une croix de rogations installée par l' église souhaite rappeler que les rites paÏens appartiennent bien au passé

     

    Lande fleurie

     

    La croix des rogations

     

     

    L' Obélisque

     

    Au cours de la guerre  napoléonienne d' Espagne, le 13 décembre 1813  cette hauteur occupée par les troupes anglaises fut reprise de haute lutte par les troupes françaises massées autour de Bayonne.

    Le même jour les Français en furent chassés à leur tour et durent regagner leur base de départ, essuyant un cuisant échec. Un tableau se trouvant à la mairie de Mouguerre rappelle ce combat, épisode de la Bataille dite de Saint-Pierre-d' Irube. Une souscription lancée en 1917 permit de construire cet obélisque rappelant les combats livrés dans la région en 1813/1814

     

     

     

    L' obélisque

     

    Un des quatre canons

     

     

    canon entourant le monument

     

     

    Très bel été à vous tous et bonnes vacances 

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  •  

    En pleine nature, face à la Rhune et à la chaine des Pyrénées, je vous emmène au coeur du petit village 

    d' Arcangues.

    Je dédie tout particulièrement ce billet à ma grande amie Florence , très attachée à notre terre basque..

    Arcangues

     

    Arcangues

     

    La superbe salle des fêtes dont les murs sont décorés par deux très belles fresques

    du célèbre peintre basque Ramiro Arué

     

     

     

    Arcangues

     

     

    Décors en briquettes fabriquées dans l' ancienne tuilerie Moussempès de

    Biarritz  La Négresse

     

    Arcangues

     

    A l' extérieur de la salle des fêtes, , une salle ouverte,

     selon les dires d' une villageoise sortie de l' imagination fantasque du Marquis d' Arcangues

    Arcangues

     

    architecture typique  pour le restaurant du Trinquet

    Arcangues

     

    Face au fronton, le restaurant Achtal, avec sa terrasse ombragée

     

    Arcangues

     

     

    Une impressionnante pierre de taille 

    et  deux anciennes  meules  servant de table  donnent un aspect rustique 

    et convivial à cette terrasse ombragée.

    Arcangues

     

    Vue sur les montagnes basques et sur le golf

    Arcangues

     

    L'église est en rénovation et fermée au public, . Dommage !! 

    Arcangues

     

    La façade de  la petite mairie et sa fontaine

    Arcangues

     

    Retour vers le parking,

    Arcangues

     

    Je vous remercie amies ( is) de votre visite.

    .J' espère que vous aurez  apprécié cette petite balade dans ce merveilleux village d' Arcangues cher à  Luis Mariano, enfant du pays.

    A bientôt pour d' autres balades.....

     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  •  Arbonne est un petit village de la province du Labourd

    limitrophe avec Biarritz au Nord, Arcangues à l' Est, Bidart au N/O et Ahetze au S/O . 

    L' église Saint-Laurent

    possède un clocher pignon à arcades caractéristiques des monuments religieux labourdins et son origine remonte au XII ème siècle. 

     Arbonne

    Dans le cimetière attenant on peut admirer de très belles stèles discoîdales, ici elles sont alignées le long du mur d' enceinte

    Arbonne

    La benoiterie ( 1763 )

    Arbonne

    Comme son nom l' indique cette petite maison abritait autrefois la " benoite " personne qui s'occupait de l' entretien de l' église. Aujourd' hui, la benoiterie sert de lieu d' exposition (peinture, artisanat..)

    Arbonne

    A la sortie du village, au croisement des chemins la chapelle " Ama " (Maman)

    Arbonne

    Arbonne


     

    Partager via Gmail

    8 commentaires
  •  

     Le pont romain

    Cette construction en pierres date de 1661, elle enjambe la Nive des Aldudes


    Saint-Etienne-de-Baigorry


    On lui attribue son nom, pour son arche unique qui est similaire aux constructions de l' ère romaine. Les vestiges du passé, attestent que ce pont fut très utilisé, car de nombreuses traces de roue de charette ont usées les pierres.

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Hendaye

     

    <<<<<<<

    Au bord des mers quand on sommeille

    Tout caresse et berce l' oreille

    C' est le bruit du vent sur les flots,

    C'est le bruit des flots sur les grèves

    On entend, à travers les rêves

    Les chants lointains des matelots.

                                                                     Victor Hugo ( 1843 )

    <<<<<<<<<

    Sur la rive droite de la Bidassoa le port de Caneta et ses nombreux bâteaux de plaisance

    Villages basques

     

    La rive gauche, l' Espagne et Fontarrabie

    Villages basques

     

    A gauche, la piste de l' aéroport San Sébastian et à l'extrème droite les premiers contreforts montant vers le Jaïzquibel

    Villages basques

     

    La promenade sur la baie de Txingundi et l' ile aux oiseaux

    Villages basques

     

    Le jardin de Pierre Loti et sa promenade

    Villages basques

     

    En remontant du port, un petit oratoire de la Vierge Marie

    Villages basques

     

    Je vous remercie pour votre visite.....A bientôt

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    15 commentaires
  •  

    Balade vers la citadelle

     

    Beau ciel  bleu pour cette promenade hivernale à  Saint-Jean-Pied-de-Port, en passant par les vieilles rues pavées pour arriver en haut de la citadelle Vauban.

    le pont neuf  emjambe  la Nive de Béhorléguy qui  coule paisiblement  au centre le clocher de l' église d' Uhart-Cize le village voisin

     

    Balade à la citadelle

     

    La rue d' Espagne, après le vieux pont commence  la rue de la citadelle avec ses très anciennes maisons aux liteaux décorés. A la tour Notre Dame du pont, nous longeons la Nive sur quelques  mètres

    Balade à la citadelle

     

     

    Une partie de la façade de l' église en grès rose et les fortifications percées de meurtrières avec sa belle échauguette

    Balade à la citadelle

     

    Le portail du chemin de ronde, avec au-dessus une rangée de meurtrières et la tour de  garde toujours en grès rose 

    Balade à la citadelle

     

    Les fortifications

     

    Balade à la citadelle

     

    Nous commençons la montée....Quelques 269 marches à grimper avant d' arriver au premier glacis de la citadelle, le passage est étroit et les marches glissantes, fort heureusement une rampe  permet de nous cramponner en cas de glissades.

    Coup de coeur

     

    Le temps de reprendre son souffle et de regarder  le panorama 

    Coup de coeur

     

    Encore un petit effort et nous voici sur le glacis de la citadelle

    Coup de coeur 

     

    Les montagnes pyrénéennes, la campagne embrumées et la ville depuis le chemin pavé au dessous de la porte du Roy. 

    Coup de coeur

     

    Le pont surplombe les anciennes douves, et donne accès au collège de la citadelle

    Coup de coeur

     

    Nous redescendons vers la porte Saint-Jacques et la rue pavée de la Citadelle avec ses belles maisons pittoresques 

    Coup de coeur

     

    Balade à la citadelle

     

    je vous remercie pour votre visite et de votre commentaire...A bientôt pour une autre balade.

    Coup de coeur

     

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  • ASCAIN

     très pittoresque village basque au pied du massif de la Rhune est traversé par la Nivelle. Le pont romain à trois arches date environ du V ème siècle. 

    Balades en Pays Basque

     

    Balades en Pays Basque

     

    Balades en Pays Basque

     

    Balades en Pays Basque

     

    La Nivelle et le sommet de la Rhune

    Balades en Pays Basque

    Reflets de lumière

    Balades en Pays Basque

     

    Balades en Pays Basque

     

    L' horizon prend de douces teintes rosées, prémice d'un merveilleux coucher de soleil,

    Balades en Pays Basque

    Meme photo, mais prise quelques instants plus tard, alors que le jour décline

    Balades en Pays Basque

     

    Partager via Gmail

    10 commentaires
  •  

     

    En cette journée du 31 décembre, la météo était particulièrement clémente sur la côte basque, les températures avoisinaient les 19  ° et il faisait bon se promener en front de mer et sur les quais du port de Saint-Jean-de-Luz et de Ciboure.

    Balades en Pays Basque

    Du quai Maurice Ravel, le port de St jean et le clocher de l' église Saint-jean-Baptiste

    Balades en Pays Basque

    Beau ciel  bleu sur les montagnes basques

    Balades en Pays Basque 

    le quai de la grande plage et la colline de Sainte-Barbe, un petit coin de mer 

    Balades en Pays Basque

    le très original clocher de l' église Saint-Vincent de Ciboure

    Balades en Pays Basque

    Derrière l' église , un petit  belvédère, d' où j' ai pris la vue générale du port de Saint-Jean, les terrasses de la place Louis XIV  font le plein  avec ce beau soleil

    Balades en Pays Basque

    Nous montons vers Bordagain  et la jolie tour de l' ancien télégraphe Chappe, toute pimpante après sa rénovation.

    Balades en Pays Basque 

    En face de la tour, la très belle tour de Bordagain, elle aussi rénovée, qui domine la baie 

    Balades en Pays Basque

    Le fort de Socoa

    Balades en Pays Basque

    Le port et la maison de l' Infante

    Balades en Pays Basque

     

    Partager via Gmail

    32 commentaires
  •  

     

     

    Flânerie à Anglet

    <<<<<<<<<

     

    Le port de plaisance, au nom évocateur de " Brise-lames " est blotti entre l' Adour, l' océan et la vaste forêt de pins de Chiberta.

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    La digue  s' avance vers l' océan

    Bienvenu

    En bout de digue, la capitainerie

    Bienvenu

    Les pins 

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Activités sur l' Adour, les plaisanciers cotoient les petits pêcheurs et les gros cargos 

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Le poste de pilotage de l' embouchure de l' Adour

     

    Bienvenu

     

    Bienvenu

    Le quai de la plage de la Barre, quasiment désert, 

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Le vieux triporteur, reconverti  en  conteneur d' emballages !!! Belle initiative pour cette grande enseigne...

    Bienvenu

     

    "Art graphique....ou incivilité"....à vous de juger !!!

    Bienvenu

     

    Autour du lac de Chiberta, bouquet d' herbes de la Pampa

    Bienvenu

    Le parc écologique d' Izadia (nature en langue basque), constitue un véritable observatoire de la biodiversité.

    Bienvenu

     

    Bienvenu

     

    Bienvenu

    Partager via Gmail

    30 commentaires
  • ITXASSOU

    Le Pas de Roland

     

     

     

    Oldarra

    "Ume Eder Bat"

    <<<<<<

     

    Bienvenu

     

    L' église Saint-Fructueux

    Massive, nichée dans la  vallée, à distance prudente d' un coude de la Nive, l'église  semble un bloc erratique au débouché du Pas de Roland

     

    Bienvenu

    Percée de petites ouvertures la nef  n' accuse aucune autre trace de ségrégations(bénitiers où portes spéciales réservées aux cagots) comme dans beaucoup d' églises du Pays Basque

    Bienvenu

    Dans le cimetière attenant, de nombreuses  stèles discoïdales et croix tabulaires, sont alignées le long des murs

    Bienvenu

    Bienvenu

    Le vaste porche abrite une porte de style roman, flanquée de deux bénitiers

    Bienvenu

    Nous poussons la porte....

    En faut de l' allée centrale, aux pieds du retable, une dalle funéraire de l' Abbé Sphestéguy, atteste une sépulture de 1719

    Bienvenu

    Le retable est d' inspiration baroque. Le programme iconographique comporte une quarantaine de têtes angéliques que l' on pourrait nommer 

    " le retable des anges "

    Bienvenu

    Bienvenu

     

    Au pied de l' escalier menant aux galeries supérieurs, les fonds baptismaux, taillés et sculptés dans la pierre de la Rhune

    Bienvenu

     

    La chaire en bois sculpté d' un beau bois doré est enrichie de trois tableaux dont un de Saint-Paul, le second représente  la mort de saint-Joseph et le troisième représentant Saint-François d' Assise serait une oeuvre de Murillo (mobilier classé).

    Particularité, cette chaire est située à droite de la nef, alors que dans de nombreuses églises de la région, elles se situent à gauche.

    Bienvenu

    Dans la nef, le chêne sombre des trois étages de galeries contraste avec les dorures et l'argent du choeur.

    Bienvenu

    Autrefois, le premier étage était réservé aux notables du village. De nos jours, ce sont les hommes qui occupent principalement ces galeries.

    Le clocher domine la vallée de la Nive et du pas de Roland et le sommet de l' Harzamendy

    Bienvenu

    Partager via Gmail

    17 commentaires
  •  

    Le groupe Oldarra

     

    " Nafarroako Irudiak

    Balade sur le front de mer

    <<<<<<<

    L' immense plage de sable fin, s' étire sur plus de trois kilomètres, des deux-jumeaux jusqu' à l' embouchure de la Bidassoa


     

    Les falaises de grés, couvertes de bosquets et d' ajoncs surplombent l' océan

    Bienvenu

    Dans le creux de ses immenses blocs de roche, se nichent de minuscules criques bercées par le doux clapotis des vagues.

     

    Au large de la côte, des ilots rocheux découpés et sculptés par les éléments



     

     

    Les deux jumeaux, en fond les premiers contreforts des Pyrénées et le Jaizkibel

    Bienvenu

     

    Selon la légende, un gros rocher fut lancé par Roland le preux chevalier de Charlemagne, depuis le mont " Penas de Aia " pour détruire la ville de Bayonne, mais il dérappa et le rocher tomba dans l' océan en se cassant en deux.

    Bienvenu

    Un des deux jumeaux, creusé par l' assaut des vagues

    Dressé face à l' océan, le château d' Abbadia fut construit par l' architecte Eugène Viollet-le-Duc entre 1864 et 1879. D'architecture néo-gothique,cet édifice porte la marque de la passion orientaliste de son propriétaire, Eugène d' Abbadie qui y installa un observatoire d' astronomie.

     

     

    Sur  la Bidassoa, le port de plaisance, abrite de nombreux bateaux

     

    Des petites barques de pêche se laissent bercer au gré du vent du large

    La baie de " Txingundi "

    Entre marée basse et marée haute

    A l' heure du changement,

    Au coucher du soleil,

    "Beauté immense"

    La naissance de l' arc en ciel

    Lorsque la Bidassoa

    Se fond avec la mer

    Dans la baie de Txigundi

    Danse de couleur de la nature

    Toutes sont chants et peintures

    Lorsque tombe le soir

    et

    Que le soleil se couche

                                      Fernando Artoli Bordari


     

    Du quai de la promenade on peut apercevoir, au milieu de la Bidassoa, l' ile aux oiseaux, refuge naturel pour les oiseaux migrateurs



     

    La baie de Txigudi forme une vaste étendue de navigation en eaux calmes. L' école française de voile propose diverses disciplines nautiques, du catamaran aux monoques.

     

     

    Le port de Caneta

    les remparts Camino et la tour ronde de l' ancien fort de Gaztelu-Zahar


    Un ancien canon, toujours pointé vers la ville de Fontarrabie


     

     

    Le square " Pierre Loti "


    Bienvenu


    Sur les ruines du vieux fort, la majestueuse villa mauresque caressée par le doux clapotis des vagues

     

     

    Dans la cour de la villa, un canon, veille....

     

     

    Côté ville, dans la ruelle " Pierre Loti " sa façade tapissée de lierre abrite une magnifique porte d' entrée

     

    Et son blason

     

    Le long du quai du port de Caneta, la Bidassoa coule paisiblement  sous les derniers rayons de soleil


     



     



     


     



     


    Partager via Gmail

    35 commentaires
  •  

     

     Arrantzaleak

    "Hegaldi" 

    Au départ de deux randonnées pédestres, je vous emmène à la découverte de Guéthary, très pittoresque village du Labourd, entre Bidart et Saint-Jean-de-Luz.

    <<<<<<......<<<<<<

    De belles maisons de style basque

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nous quittons le centre du village, en route vers la descente sur la plage de Cénitz

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Le sous-bois, du sentier des pêcheurs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Rustique à souhait, ce vieux banc de bois..

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Le panorama qui s' offre à nous est inoubliable. L'arc de l'océan, les minuscules criques de galets, les doux vallonnements de la campagne environnante, les falaises abruptes dans un magnifique écrin de verdure.

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

     

    Un petit moment de détente pour admirer la plage d' Arrotzen Costa ( les Alcyons)

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    L' air est délicatement parfumé : une légère brise marine, se mélange aux éffluves de chèvre-feuille et de menthe poivrée, 

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Le port

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Entre les Alcyons et Parlementia, un chenal naturel amène à une petite anse bien protégée. Port d' échouage où les pêcheurs hissent leurs barques en haut de la cale pour les mettre à l' abri des assauts de la mer.


     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Son histoire d'un siècle à l' autre, en quelques images..

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Par le chemin du phare, nous arrivons devant ce joli et pittoresque sémaphore qui surplombe la plage de Parlementia

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Haut lieu de glisse où déferle la " vague de
    Guéthary " connue de tout le monde du surf.

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Jolie maison basque, toute pimpante avec ses volets rouges et son banc de pierre, une pause ??

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    L' église Saint-Nicolas et son clocher fronton

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

     

    Le porche couvert et  ses escaliers menant aux galeries

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Une vieille ferme abandonnée

     

    Nos rivières, lacs et étangs

     

    Panorama, sur Bidart, village limitrophe

     

    Nos rivières, lacs et étangs

    Partager via Gmail

    21 commentaires
  •  

     

     

    " Gora ta gora beti "

    Hot Fiesta

    --<<<<<<<<<<<<<<<--

    Je vous propose une jolie balade à Saint-Jean-Pied-de-Port (Donibane-Garazi), une des plus jolies villes du Pays basque.


    Saint-Jean-Pied-de-Port ( port signifiant "col"), capitale du pays de Cize en Basse-Navarre, est située au confluent des Nives d'Arnéguy et de Béhérobie et au pied des deux routes qui montent vers le col d' Ibaneta et de Ronceveaux.

     

    Espagne

    La cité était située sur la route préhistorique de l' étain, l' une des plus anciennes d' Europe.

    A l' intérieur des remparts du Moyen age encore existants le " bourg Mayor" comprenait la place de l' église où était le marché, chapitel (1294) et l' actuelle rue de la Citadelle qui se prolongeait par la rue Saint-Jacques aujourd'hui détruite.

    Espagne

    Sur la rive gauche de la Nive, se construisit le bourg Saint-Michel (1292), actuel quartier de la rue d' Espagne, qui fut fortifié dès le Moyen Age.

    Espagne

    L' ancienne église Saint-Jean-Baptiste devint Notre-Dame du Bout du Pont, dont le curé s'intitula " Caperan Mayor" ( curé majeur) et fut vicaire général de l' éveque de Bayonne pour la partie de la Basse-Navarre qui en dépendait

    Espagne

    Jolie fontaine devant le portail de l' église

    Espagne

    Entrée de l' église Sainte Eulalie

    Espagne

    Le clocher

    Espagne

    La rue d' Espagne, anciennement rue Saint-Michel, permet d' admirer des maisons de style navarrais avec de longs cintres de grès parfois bicolore. Leurs linteaux indiquent les professions ( exercées autrefois) ou les noms des propriétaires

    Espagne

    La rue de la citadelle, possède d' admirables bâtisses. Certaines d' entre elles servent de lieu d' hébergement pour les pélerins de Saint-Jacques

    Espagne

    Dans cette même rue, la Maison des évêques relève de la légende, quant à la fameuse " Prison des Evêques " c' est un édifice du XIIIème ou du XIV

    Espagne

    Peut-être ancien hôtel de ville ou le siège d'une bourse de marchands, qui servit de prison municipale en 1795. Son appellation de " Prison des Eveques " et les deux inscriptions quil' ornent datent de moins de cinquante ans.

    Espagne

    De chaque côté de la rue, les maisons pittoresques admirablement bien fleuries

    Espagne

    La porte du Marché de forme ogivale est un des vestiges des remparts du XV ème siècle

    Espagne

    Direction les remparts..

    Espagne


    Le chemin de ronde


    Espagne


    Toute la muraille est percée de meurtrières et de guérites


    Espagne

    Espagne


    La citadelle avec ses remparts

    Espagne


    La porte du Roi

    Espagne


    Espagne


    Un aperçu de la ville, pris du haut de la citadelle

    Espagne


    La Nive,

    Espagne


    Petits restaurants et terrasses en bordure de Nive

    Espagne


    Espagne

    Espagne


    La place de l' hôtel de ville


    Espagne


    Un  panorama pris de la place de l' église du village d' Uhart-Cize

    Espagne
    Partager via Gmail

    19 commentaires
  •  


    Alaiak

     

    " Neska bat Maîte zuen "

     

    ZARETA

    La même culture, un seul et même peuple

    Le territoire de " Xareta " regroupe quatre communes limitrophes, deux françaises, Sare et Ainhoa, et deux communes navarraises, Zugarramurdy et Urdax.

     

    Bidart

     

    Elles coopèrent depuis le début des années 90 et ont signé une convention de coopération en 2000 pour réaliser des actions d' intérêt commun.

    "Zugarramurdi"

     

    Bidart

    Les sentiers des anciens contrebandiers, nous conduisent à la belle vallée de Ibaineta, avec ses cromlechs et ses dolmens, vestiges des premiers habitants de la contrée.

     

    Bidart

     

    Bidart

     

    Ce sont ces fameuses grottes, qui ont fait la célébrité de ce charmant village

    Bidart

    L' histoire remonte en l' an 1610. L' inquisiteur Don Juan de Valle Alvarado, fut mandaté pour inspecter cette zone. Il y séjourna quelques mois et recueillit bon nombres de dénonciations

     

    Bidart

    Près de 300 personnes furent inculpés pour délits de sorcellerie, certaines furent emprisonnées, d' autres brûlées vives. Voilà l' histoire grâce à laquelle Zugarramurdy est connu de partout, en tant que " village des sorcières "

     

    Une entrée de grotte

     

     

    Bidart

    Le " zikiro " ou méchoui, est un repas populaire organisé et servi dans les grottes  

     

    Bidart

    Le " Gau pasa "est une fête nocturne à l' intérieur des grottes. A 2 heures du matin, les lumières disparaissent et un "akelaré"( réunion mystérieuse des sorcières) est présenté au public. La fête se poursuit jusqu' à 7 heures 30 du matin.

     

    Bidart

     

    Ruelle du village, menant à la grotte

     

    Bidart

     

    Urdazubi- Urdaz

    Le monastère de San Salvador a été fondé au IX ème siècle. Il a appartenu à l' ordre des Prémontrés.

     

    Bidart

    La collégiale et le vieux pont romain

    Bidart

    Bidart

    Le moulin d' Ordazubi, fut construit en 1730, pour les moines du monastère

    Bidart

     Sur la place du village, une jolie fontaine en pierre de la Rhune

     

     

    Bidart

    De l' autre côté, un minuscule lavoir

     

    Bidart

     

    La ferme typique  navarraise

     Bidart

     

    AINHOA

    Est un village Bastide, regroupé autour de son église

     

     

     

     

    Bidart

    Ses très belles maisons à colombages sont en majorité du XVII ème siècle.

     

    Bidart

    Bidart

    Bidart

    Serrées les unes contre les autres, elles forment un alignement continu de chaque côté de la rue.

     

     

    Bidart

    La nef et le choeur de l' église sont de style roman et date du XII ème siècle, période de la construction du village.

    Bidart

     

    Bidart

     

     

    Le fronton, où se déroule de nombreuses parties de pelote, là quelques touristes s' affrontent à un " soka-tira " ( le tir à la corde)

    Bidart


     

     

    Le lavoir fontaine, toujours présent entre le bourg et le quartier de Dancharia, fut remarqué par Napoléon III et Eugnéie lors d' une excursion en 1858

    Bidart

     

    SARE

    "Sara Astian" dit le vieux proverbe, à Sare on a le temps, tous les temps du passé au présent.

     

    Bidart

    C' est dans ce site exceptionnel qu' un nom s' impose : les lahet, cette famille de noblesse navarraise pris part à la croisade avec Louis IX et Thibaut de Champagne et vint s' établir à Sare.

     

     

    Bidart

    L' église St Martin fut agrandie au XVII ème siècle sous la cure de P. Axular 1604/1644

     

     

    Bidart

    Le cadran solaire porte l' inscription :

    (Toutes les heures blessent l' homme, la dernière l' envoie au tombeau)

     

    Bidart

    Au milieu de la place, face à la mairie, le fronton

     

     

    Bidart

     une plaque commémorative, en hommage à Victor Ithurria, compagnon de la libération

     

    Bidart

    • A la sortie de la place du village, plusieurs petites routes balisées, en direction des randonnées vers la Rhune et l' Axuria,

    Bidart

     

    Bidart

    Pottock, sur les pentes de la Rhune

     

    Bidart

    Dolmens, sur les pentes de l' Axuria

    Bidart


    Capitaine et poête, M. Elissamburu, né à Sare au XIX ème a laissé ces vers, très célèbres au Pays Basque.


    " Voyez-vous le matin
    Lorsque pointe la lumière
    Au sommet de la colline
    Une maisonnette à façade blanche
    Au milieu de quatre grands chênes ?
    Une petite fontaine à côté
    Un chien blanc devant la porte
    C' est la qe je vis en paix "


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    7 commentaires

  • Luis  Mariano

     

     

    "Adieu Saint-Jean-de-Luz"

    Située au débouché de la Nivelle, cette station balnéaire réputée depuis la fin du 19 ème siècle, dispose d' un cadre exceptionnel et d' une forte identité culturelle.

    Le port

     

    Bidart

     

    L' activité des navires corsaires de Saint-Jean-de-Luz, représente l' un des aspects les plus spectaculaires de l' l'histoire de la cité.

     

    Bidart

     

     

    Elle a toujours vécu de la mer et connait la prospérité dès le XIV ème siècle grâce aux grandes pêches à la baleine, puis à la morue à Terre-Neuve

     

    Bidart

    Bidart

     Dans les années 40, il devient premier port sardinier de France. En 1950, premier port thonier

     

     

    Bidart

    Les filets, après séchage, sont enroulés à l' aide d' une poulie

     

     

    Bidart

    Sur le quai, " la grillerie du port "

    Devinez, la spécialité ??

     

    Bidart

     

    Saint-Jean-de-Luz et Ciboure ont vu subsister jusqu' à la fin du XX ème siècle une population particulière " les Kaskarots". On la dit descendante des " cagots" ces fils des Goths. Ils sont exclus de la société, soupçonnés de transmettre la lèpre. les femmes, mal jugées,seront les victimes toutes désignées des procès de sorcellerie. A l' arrivée des bateaux, elles négocient le poisson et courent le vendre, panier sur la tête..

     

    Bidart

     

     

    La maison de " l' infante "

    Ses doubles arcs de galerie à la vénitienne, ses fenêtres espacées, ses colonnades, ses frontons et l'élégant mariage de la pierre fauve et de la brique rose, lui conférent un classicisme que ne possèdent pas les autres demeures des alentours.

     

    Bidart

    Le 8 mai 1660, elle accueille Anne d' Autriche, Reine mère, pour le mariage de son fils Louis XIV avec l' infante d' Espagne.

     

     

    Bidart

     

    La maison " Lohobiaguenea "

     

     plus connue sous le nom de la maison de Louis XIV est érigée entre 1643 et 1645, sur un terrain humide en face du port. Constituée d' un corps massif, de plan presque carré, elle est encadrée par d' élégantes tourelles

     

    Bidart

    La façade principale en pierre de taille , actuellement en rénovation, donne sur la place Louis XIV. Plus sobre, celle-ci donne sur la place des corsaires, face au port.

     

     

    Bidart

     

     

    L' hôtel de ville date de 1656

     

    Bidart

    Bidart

    Bidart

     

     

    La célèbre place, son kiosque et ses terrasses, rendez-vous incontournable de la vie luzienne.

     

    Bidart

     

    " Alexandrenia et la maison des  trois canons "

     

    Bidart

    Ces deux maisons sont caractéristiques de l' architecture de la ville du XVII et XVIII. Elles possèdent les mêmes dimensions et une façade orientée vers l' est.

     

    Alexandrenia, est la transposition urbaine de l' Etxe, la ferme  traditionnelle. Elle est transformée en 1690 comme l' atteste la poutre de la façade constituée d' un maillage de pans de bois

     

    Bidart

    Bidart

    La maison des trois canons est l' exemple des demeures bourgeoises d' armateurs ou de riches négociants, soucieux de signifier leur réussite sociale. Elle doit son nom aux trois canons décoratifs fixés sur la corniche. Transformée au XVIII ème,la façade traditionnelle disparaît au profit de celle-ci en pierre de taille, et sa toiture remplacée par un toit à la  "Mansard"

     

     

     

     

     

     Bidart

    Le frond de mer

     le boulevard Thiers, belles batisses de style

     

    Bidart

    quelques détails en gros plan

     

     

    Bidart

    Sur le promenoir,

     

     

    Bidart

    La plage, déserte ou presque..

     

     

    Bidart

    Bidart

     

     

    Retour, au centre ville, par les rues commerçantes, boutiques de souvenirs, restaurants typiques

     

    Bidart

    Bidart

     

     

    L' église Saint-Jean-Baptiste

    Massive et imposante, elle est considérée comme étant la plus grande et la plus célèbre des églises basques. Son architecture sobre et austère, ses murs épais et son clocheton octogonal, lui confèrent un ensemble harmonieux.

     

    Bidart

    Une plaque indique la position de la porte par laquelle le Roi Louis XIV est entré dans l' église. Or vu que,

    " Personne ne passe  après le roi ", cette porte fut murée juste après son passage.

     

    Bidart

    Belle rampe en fer forgé, en haut de l' escalier une statue de la " Vierge de pitié en pierre, datant du XV ème.

     

     

    Bidart

    Bidart

     

    Face à la Rhune, encore quelques  superbes façades et balcons

    Bidart

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires

  • " Luis  Mariano "

     

     

    La légende de la chambre d' amour

    Le promenoir de la Barre, qui suit la jetée de l' Adour

     

    Bidart

     

    La plage de la Barre, au soleil couchant

     

    Bidart

    Le poste de pilotage, à l'embouchure

     

    Bidart

     

    Avec ses 4 kilomètres de sable blond, Anglet occupe une place privilégiée le long de la côte basque.

     

     

    Bidart

    Elle possède tout le littoral de l'embouchure de l' Adour jusqu ' à la la falaise du phare de Biarritz.

     

     

    Bidart

    Cette côte est ébréchée d' épis de béton, protégés par de gros rochers qui délimitent une dizaine de plages et criques.

     

     

    Bidart

    De beaux rouleaux, sur la plage de la chambre d' amour, le temps  est à l' orage

     

     

    Bidart

    Une mouette.....deux mouettes...

     

     

    Bidart

    Falaises, tout au bout de la plage dite du " VVf ", au pied du cap saint-Martin

     

     

    Bidart

    Le soleil décline légèrement à l' horizon, les premiers reflets dorés  se posent sur les crêtes des vagues

     

     

    Bidart

    Bidart

    De belles déferlantes ssur la jetée

     

     

    Bidart

    Bidart

    La légende

     

    Dans les temps lointains, Laorens, pauvre et orphelin et Saubade, fille d'un riche cultivateur, s'aimaient. Ils se retrouvaient, en dépit de l' opposition paternelle, dans une grotte, face à l' immensité des vagues. Là, ils faisaient le serment de s' aimer jusqu' à la mort. Un beau jour l' orage gronde dans le golfe de Gascoqne et la mer, poussée par le vent du large, monte plus rapidement que d' habitude emportant les amants.

    On appelle " chambre d' amour, la grotte fatale qui aujourd' hui attire les amoureux et les curieux.

     

    Bidart

     Ce coucher de soleil a été pris à la plage des sables d' or, en janvier 2009, deux jours avant que la tempête " Klaus " ne s' abatte sur nous et détruise tout sur son passage.

     

     

    Bidart

    Le phare de Biarritz se devine à travers la brume

     

     

    Bidart

    Ondulations

     

     

    Bidart

    Le rocher de la Vierge

     

     

    Bidart

    " Incendie " à l' horizon

     

     

    Bidart

    Le voilà, parti vers de nouveaux horizons

    Bidart

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    7 commentaires

  •  

     

    " Nere Aitiak Amari "

    Argileak

    Bidart, est une station balnéaire basque, située entre Biarritz et Saint Jean de Luz, elle est traversée par la nationale 10. elle a pour devise :

    "Bidartean zuzena onena "

    ce qui signifie

    " Au croisement des chemins le meilleur est le plus droit "

     

    Bidart

    Nous allons commencer, notre visite par le centre du village, et admirer l' hôtel de ville, une magnifique batisse de style néo-labourdine


     

    Bidart


     

    Face à l' église Notre-Dame de l' Assomption, un petit jardin public, domine le bas du village


     

    Bidart

    Bidart

     

    Départ de la place centrale, direction, le plateau et les falaises.

     


     

    Bidart

     

     

    Sur le plateau, le spectacle est grandiose, 

     

     

    Bidart

     

     

    Les belles falaises verdoyantes dominent les plages et donnent à Bidart, un air de campagne, entre ses grandes voisines citadines

     

     

    Bidart

     

     

    Toute la côte est principalement constituée de falaises rocheuses, célèbres pour la visibilité de la coupure géolologique "crétacé-tertiaire"

     

     

    Bidart

     

     

     

    Bidart

     

     

    La plage dite du " centre " en fond les premiers sommets pyrénéens avec les trois-couronnes

     

     

     

    Bidart

     

     

    Une superbe batisse de style basque, fait face à l' océan


     

     

    Bidart

     

     

     

    Descente, vers la plage,

     

     

    Bidart

     

     

     

    Bidart

     

     

     

     

    Bidart

     

     

     

     

     

    Le promenoir

     

     

    Bidart

     

     

    Un amateur de vagues !

     

     

    Bidart

     

     

    Sur cette petite crique, j' ai trouvé, ces rochers magnifiques, ils me font penser à des " berlingots géants"

     

     

    Bidart

     

     

    Découvrons un autre aspect de ce charmant village, vers l' intérieur des terres,

     

     

    Bidart

     

     

    La très jolie chapelle, Notre-Dame d' Uronea date du XVIII, elle se trouve à proximité d'une source bénie, autrefois, réputée pour ses propriétés curatives des eaux. On y va en pélerinage pendant le mois de mai. Impossible de photographier l' intérieur, la porte d' entrée étant fermée.

     

     

    Bidart

     

     

    Un beau panorama légérement embrumé sur la commune, au fond à droite, une partie de la plage de l' Ouhabia en bordure de route,

     

     

    Bidart

     

     

    L' église

     

     

    Bidart

     

     

    En remontant vers le centre du village, voici le fronton, où se déroule pendant la saison estivale, de nombreuses festivités. Tournois de pelote, spectacles folkloriques, galas de force basque, concerts...

     

     

    Bidart

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires

  • Ciboure
     
    se situe au coeur d' un cadre naturel, authentique et préservé.
    Bordée par l' océan atlantique, elle bénéficie d' un climat exceptionnel.
    Nous entrons dans la cité par le pont de la Nivelle, elle regroupe deux communes, Ciboure et Socoa et dispose d' un patrimoine architectural qui retrace un passé culturel très riche.

    Le " Boléro "

     


     
    A la sortie du pont, le phare AMONT, témoin  remarquable de l' architecture néo-labourdine, conçu par André PAVLOVSKY

    Villages basques

     Le port, minuscule, peut abriter aussi bien des petits bateaux de pêche que des voiliers où  bâteaux de plaisance, il constitue l' un des attraits touristique du village.

    Villages basques


    Villages basques


    Une avancée,  fait face au port voisin de Saint Jean de Luz, très fréquentée par les peintres et les aquarellistes.

    Villages basques


    A proximité du port, l' ancien couvent des " Récollets ", avec son cloître, et un puits citerne édifié au milieu de la cour ( XVI ème siècle )


    Villages basques


    Villages basques


    • Bâtie le long du quai, la maison " Estebana ", la maison natale de Maurice Ravel, avec sa façade de style hollandais est l' oeuvre d' un riche armateur cibourien dit
    • " Esteban d' Etcheto ". Elle abrite aujourd' hui l' office du tourisme

    Villages basques


    Le vieux Ciboure, avec ses ruelles étroites à l'ombre des façades  à colombages

    Villages basques


    Villages basques


    Villages basques


    L' hôtel de ville, construit en 1721 a conservé tout son charme, avec sa cour pavée et ses balcons aux balustres en fer forgé. Elle abrite au premier étage, une exposition permanente des artistes contemporains.

    Villages basques


    Située à proximité du fronton, la vieille fontaine, date du XVII ème siècle, elle porte gravée sur la pierre, les armes de la ville.


    Villages basques


    L' église Saint-Vincent, classée au monument historisque, date de 1575. Elle est surmontée d'un magnifique  et très original clocher  de forme oc togonale à huit pans.

    Villages basques


    Sur le parvis, on peut admirer de très anciennes stèles funéraires, dont les inscriptions sont partiellement effacées.

    Villages basques


    La tour de Bordagain, autrefois

    Villages basques


    • Elle désigne en fait un ensemble constitué de deux éléments :
    • l' ancienne église du XII ème , de type roman à nef unique, et la tour octogonale accolée à l' église. Utilisée initialement de clocher, puis de tour de guet à usage militaire et enfin
    • d' Atalaya ( poste d' observation pour la pêche à la baleine).

    Villages basques


    Villages basques

    Villages basques


    En face du Fort, le port de Socoa

    Villages basques



    Illustre enfant du pays,
    " Maurice Ravel " compositeur bien connu, auteur du célèbre " Boléro "

    Villages basques



    Partager via Gmail

    3 commentaires

  •                              Un peu d' histoire


    La frontière avec l' empire de Charles Quint, était une préoccupation des rois de France dès  le XVI ème siècle. Le secteur basque, voie naturelle vers l' Espagne est visitée par nombres d' ingénieurs.

    Henri IV souhaitait, bâtir une forteresse pour protéger Saint jean de Luz et les villes environnantes des invasions espagnoles.
    Des conflits d' intérêts entre les communes retardent ce projet, finalement réalisé par Louis XIII

    Jeiki-Jeiki

    Chant traditionnel basque
    (Peuple basque, lève-toi)

    Villages basques

     

    En 1636, les espagnols envahissent la côte basque et poursuivent les travaux du fort, et le renomment " FORT DE CASTILLE ". Au gré des revers militaires, la région retourne sous souveraineté française. L' ouvrage est finalement achevé et prend le nom de  " SOCOA "

     

     

    Villages basques

     

    En 1686, Vauban, en visite sur la côte, propose de renforcer le fort. Il construit, une jetée de protection afin d' améliorer l' accès au fort

    Villages basques


    Au terme des modifications, la tour fut surélevée de deux étages, et complétée de merlons et de mâchicoulis.


    Villages basques


    Le site sera doté d' une caserne et d' une chapelle.

    Villages basques


    Deux vues différentes de la digue, prises de la cour de la caserne, tout au bout  la pointe Sainte Barbe, et plus loin dans la brume, on distingue Biarritz

    Villages basques


    Villages basques


    En bout de digue, une très belle croix et une cloche, dominent la petite plage du fort

    Villages basques


    Villages basques


    En 1793, le fort sera réinvesti par les espagnols.
    En 1814, les troupes britanniques l'utilisent comme appui de protection de la baie, lieu d' approvisionnement des hommes de troupe installés dans l' arrière pays.
    La paix revenue, le fort de Socoa, sera remis en état en 1816 et 1817.

    Partager via Gmail

    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique